“PAS CE SOIR, CHÉRI(E)”, OU COMMENT SE METTRE D’HUMEUR LÉGÈRE

ce ne me tente pasFaire l’amour ? Pour certains, l’envie de sexe vient toute seule et y répondre est tout aussi naturel.

Pour d’autres en revanche, c’est beaucoup moins évident. Et pourtant, cela reste une composante importante de la vie de couple !

Alors comment susciter une envie de sexe quand elle n’est pas là spontanément ?

 

  • Redéfinir le sexe comme une priorité
  • Etre en forme pour mieux faire l’amour
  • Se recentrer sur son corps pour être d’humeur à faire l’amour
  • Oublier ses complexes
  1. Redéfinir le sexe comme une priorité

Faire l’amour c’est agréable, mais cela prend du temps. Pour un couple actif professionnellement, qui a en plus souvent une vie de famille et une vie sociale, trouver le bon moment pour faire l’amour ne va pas de soi.

D’autant qu’il s’agit d’un temps particulier. Le couple a besoin d’un espace où il sera seul, au moins temporairement, mais aussi de quelques instants où il n’aura pas à répondre aux sollicitations de qui que ce soi.

Tout cela n’est pas impossible, mais demande de faire un peu le ménage dans ses priorités. Un moment privilégié avec votre conjoint a peut-être plus d’importance que ce coup de fil à un proche qui n’a pas le moral, ou qu’un dernier mail à envoyer au travail…

Pour réveiller l‘envie de sexe, prévoyez quelques heures par semaine, en couple, où vous pourrez faire l’amour sans risquer d’être dérangés et sans vous sentir coupable.

  1. Etre en forme pour mieux faire l’amour

Inutile de se le cacher : la forme physique influence la motivation à sauter sous la couette. Même si le désir sexuel est bien là, il est possible d’être trop fatigué pour faire l’amour !

Le temps mis de côté pour votre couple risque fort, dans les moments de fatigue, d’être consacré au sommeil plutôt qu’à la bagatelle… Pensez donc à écouter votre corps et à vous ménager.

Misez aussi sur l’activité physique, qui fatigue sur le moment mais donne beaucoup d’énergie.

Un sommeil suffisant, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière sont de bons moyens de s’assurer la santé, mais aussi une vie sexuelle enrichissante…

3. Se recentrer sur son corps pour être d’humeur à faire l’amour

Penser au sexe pendant la journée, s’imaginer en train de faire l’amour, augmente logiquement vos chances de sauter sur votre conjoint(e) à votre retour à la maison pour une séance de câlins, et plus si affinités. Mais fantasmer au travail, bien qu’agréable, n’est pas toujours conseillé !

Il est plus facile d’essayer, de temps en temps, de vous recentrer sur votre corps. Cela ne prend que quelques secondes. Respirez profondément, caressez-vous le ventre, faites-vous un auto-massage de la nuque… Sans avoir rien de spécifiquement sexuel, ces petites habitudes vous permettent de réveiller la sensualité qui sommeille pendant les heures de travail. Ainsi vous la retrouverez plus facilement, à son heure, quand vous vous réfugierez dans les bras de votre conjoint(e)…

Cultiver sa propre sensualité est important pour la vie sexuelle du couple.

4. Oublier ses complexes

L’une des premières raisons pour lesquelles les femmes, surtout, hésitent à faire l’amour, est qu’elles ne sont pas à l’aise avec leur corps. C’est compréhensible, mais aussi regrettable. Car qui pourrait imaginer un meilleur remède contre les complexes que de se faire plaisir avec son corps, dans une relation pleine d’amour ?

En outre, selon la plupart des sexologues, les hommes n’ont en général que très peu de reproches à faire à l’apparence de leur épouse. C’est donc bien que la vie de couple en général, et la vie sexuelle en particulier, peuvent très bien continuer même si les marques du temps apparaissent au fil des années.

N’attendez donc pas d’avoir perdu vos complexes, ou fait un régime, pour faire l’amour ! Apprenez plutôt à vous concentrer sur les aspects de votre corps qui vous plaisent. Un décolleté généreux, des chevilles élégantes, une peau douce, peuvent être tout à fait ensorcelants…

Et quand votre conjoint(e) vous fait des compliments sur votre physique, écoutez-les, croyez-les et retenez-les

Photo tirée du film de François Truffaut “Peau douce ”  1963 – Avec Jean Desailly, Françoise Dorléac.

 

Article publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/04/2012

Sources : "La sexualité des gens heureux", Dr Sutter, Ed. Les Arènes.

 

Si ce que vous venez de lire vous parle, partagez le sur votre page Facebook, merci.

Leave A Response

* Denotes Required Field