Études scientifiques confirmant l’action des magnétiseurs

Docteur Bernard Grad (1920-)

Bernard Grad , après la mort de sa fille, s’intéressa au pouvoir de guérison spirituel, il a réalisé dans les années 1960 des expériences intéressantes sur les effets de l’imposition des mains sur la croissance de graines d’orges et sur des rats présentant des blessures. Ces résultats sont présentés ci-après : [2, 3]

  1. Il a travaillé avec le magnétiseur hongrois « Le Colonel Oscar Estabany » sur des rats ayant subit des blessures chirurgicales expérimentalement. Il constata une cicatrisation significativement plus rapide que sur ceux qui sont restés seuls ou accompagné par des étudiants.

Ces études ont été confirmées par les Docteurs Remi J. Cadoret et G. I. Paul Grad de l’Université de Manitoba (USA) [2, 5] dans des conditions rigoureuses et qui conclurent : « les rats traités par des personnes douées de pouvoirs guérisseurs présentèrent une vitesse de cicatrisation significativement plus importante. »

  1. Il a réalisé aussi des expériences de magnétisation par imposition des mains sur de l’eau salée. Cette eau ainsi traitée fut utilisée pour arroser des graines d’orge qui germèrent plus rapidement et donnèrent des rendements plus élevés que celles qui ont été traitées avec de l’eau non magnétisée.
  2. l’eau énergisée par des patients sérieusement déprimés produisit un effet inverse de celle traitée par le magnétiseur guérisseur. Ces résultats montrent l’effet de l’attitude mentale du magnétiseur.
  3. l’eau magnétisée a été analysée et a montré des altérations significatives de certaines de ses propriétés physiques :
    1. angles de liaison H-O-H légèrement altérés et diminution du taux de liaisons hydrogènes entre les molécules d’eau mesurés par Spectroscopie Infra Rouge ;
    2. diminution de la tension superficielle de l’eau.

Ces expériences scientifiques ont montré que l’être humain pouvait transmettre par imposition des mains et même directement par la pensée des énergies vitales capable d’agir sur les êtres vivants et les mécanismes biologiques de croissance et de régénération des tissus, nous pouvons citer par exemple :

  1. augmentation de la vitesse de cicatrisation de blessures crées chirurgicalement sur des rats,
  2. augmentation du taux d’hémoglobine sur des patients cancéreux traités par chimiothérapie,
  3. accélération de la croissance et augmentation du rendement de germination de graines d’orge,
  4. activation quantitative et qualitative d’enzymes telles que la Trypsine.

 

Depuis les travaux de Dolores Krieger sur l’étude l’impact de l’imposition des mains sur le taux d’hémoglobine de patients sous chimiothérapie, ces études ont conduit à la mise en place aux USA et dans 43 pays dans le monde de la technique de soins énergétiques. Nous avons au Canada une technique qui porte le nom de Magnétisme Épigénétique ou S.H.E.M. (Self Healing Epigenetic Magetisme)

 

Des altérations des propriétés physiques de l’eau ont aussi pu être démontrées, comme par exemple :

  1. altération de l’angle de liaison de la molécule d’eau H-O-H et augmentation du taux de liaisons hydrogène de l’eau (détecté par spectroscopie Infra Rouge – IR),
  2. augmentation de la tension superficielle de l’eau,
  3. augmentation du halo énergétique entourant l’eau (détecté par GDV [1]),
  4. modification des propriétés électriques de l’eau,
  5. coloration de l’eau,

Il a été montré que ces effets dépendent de l’état mental du magnétiseur :

  • avec un effet négatif dans le cas d’un état mental dépressif,
  • et un effet positif dans le cas d’un état de relaxation (ondes alpha).

 

 

Si ce que vous venez de lire vous parle, partagez le sur votre page Facebook, merci.

1 Comment

  • Helene

    Reply Reply 14 février 2015
    Génial!!! Enfin, on publie ces recherches! Merci!

Leave A Response

* Denotes Required Field