Conférences et ateliers en entreprise

La santé et le mieux-être c'est affaire de tous!

bien-etre-travailLe travail pour certains est un lieu de réalisation qui contribue à donner un sens à leur vie et à leur épanouissement personnel, alors que pour d’autres, la densification du travail, la fatigue, le stress longue durée, l’épuisement professionnel, la persistance des tensions et des contraintes au travail sont à l’origine d’une perte de sens, de frustration et d’une grande souffrance tant mentale que physique.

La santé n’est pas l’absence de stress ou de maladie : c’est «un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité», selon la définition donnée par l’Organisation Mondiale de la Santé. Si santé égale bien-être, alors les entreprises ne peuvent limiter leur action aux risques psychosociaux. Celle-ci demeure indispensable: mais elle n’est qu’un élément d’un enjeu plus large, la valorisation du bien-être des salariés dans l’entreprise.

Voici l’extrait d’un rapport « Bien-être et efficacité au travail »fait à la demande du Premier ministre Février 2010 Auteur(s): LACHMANN Henri, LAROSE Christian, PENICAUD Muriel, MOLEUX Marguerite.

Les grandes « familles » de facteurs de stress ont fait l’objet de nombreux travaux d’experts. Nous retenons en particulier:

  • la fréquence accrue des réorganisations, restructurations et changements de périmètre des entreprises, qui impactent tout ou partie de l’organisation et modifient parfois brutalement les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur activité;
  • la peur du chômage et l’incertitude sur l’avenir, qui génèrent chez les salariés un sentiment d’insécurité et les rendent plus démunis face aux difficultés rencontrées sur le lieu de travail;
  • l’accélération et l’augmentation des exigences des clients dans une économie fortement tertiarisée depuis trente ans, marquée par de nouveaux modes de services (call centers, guichets, caissières…);
  • l’utilisation parfois à mauvais escient des nouvelles technologies, qui «cannibalise» les relations humaines: elle fragilise la frontière entre vie privée et vie professionnelle, dépersonnalise la relation de travail au profit d’échanges virtuels et accélère le rapport au temps de travail – introduisant une confusion entre ce qui est urgent et ce qui est important. En une génération, on est passé d’un collectif de travail physiquement réuni à une communauté d’individus connectés mais isolés et éloignés les uns des autres;
  • le développement de nouvelles formes de taylorisme dans le domaine tertiaire. Caractérisées par la standardisation et la parcellisation des tâches et des relations, elles peuvent faire perdre le sens du travail. Lorsque les méthodes de management incitent simultanément à la prise d’initiative, les salariés se trouvent en situation d’injonction paradoxale.. Les process doivent rester un moyen : ils ne règlent pas les enjeux humains, qui se jouent dans la proximité du management;
  • l’intériorisation par le management de la financiarisation accrue de l’économie. Elle fait de la performance financière la seule échelle de valeur dans les comportements managériaux et dans la mesure de la performance, sans prise en compte suffisante de
  • la performance sociale ;
  • la mondialisation, conjuguée avec une centralisation des organisations, qui éloigne les salariés des centres de décision, décrédibilise le management de proximité et crée un sentiment d’impuissance collective et individuelle;
  • le développement des organisations matricielles et du reporting permanent, ainsi que certains comportements managériaux, qui contribuent au sentiment de perte d’autonomie, d’efficacité et d’utilité des équipes;
  • les difficultés dans les relations de travail, au sein d’une équipe ou avec le supérieur hiérarchique, notamment lorsque l’isolement réduit les occasions d’échange ou d’écoute;
  • les contraintes de transport, notamment dans les grandes agglomérations ou dans les zones géographiques mal desservies, qui créent de nouvelles tensions – surtout lorsqu’elles se cumulent avec des questions d’organisation personnelle qui pèsent particulièrement sur les femmes (modes de garde des enfants etc.);
  • l’augmentation des attentes en matière de lien social vis-à-vis des entreprises, avec la diminution des autres formes de lien social (famille, école, cité, églises…), qui devient critique lorsque difficultés personnelles et professionnelles se cumulent.

Dans ce contexte, il nous paraît indispensable de repenser des modes de management, d’organisation et de vie sociale dans l’entreprise qui permettent de créer un nouvel équilibre, intégrant la performance tant sociale qu’économique. Si l’entreprise ne fait pas toujours partie du problème, elle fait toujours partie des solutions.

Parce qu’ils sont la manifestation d’une question plus large, celle de la place dans l’entreprise des hommes et des femmes qui la composent, nous sommes convaincus que les sujets de santé psychologique au travail doivent être portés au plus haut niveau : le conseil d’administration et la direction générale doivent s’y intéresser. C’est la seule solution pour que toute l’entreprise intègre ces enjeux dans sa culture de travail et leur donne une traduction concrète à travers le management de proximité. Si les hommes constituent la ressource stratégique majeure, il faut que les dirigeants s’en préoccupent au même titre que les enjeux économiques: ce sont les salariés qui font la performance de l’entreprise.

Mais le management ne constitue pas le seul acteur. Une condition complémentaire et non des moindre, est le développement et l’utilisation des compétences des services pluridisciplinaires de santé et du bien–être au travail, pour qu’ils tiennent toute leur place en matière de prévention et d’accompagnement. L’implication des partenaires sociaux doit être renforcée, à travers les instances représentatives De très gros progrès restent à faire en la matière, y compris sous des formes nouvelles et adaptées aux plus petites entreprises. Des expériences innovantes peuvent guider les solutions.

Liste des propositions

  1. L’implication de la direction générale et de son conseil d’administration est indispensable. L’évaluation de la performance doit intégrer le facteur humain, et donc la santé des salariés.
  2. La santé des salariés est d’abord l’affaire des managers, elle ne s’externalise pas. Les managers de proximité sont les premiers acteurs de santé.
  3. Donner aux salariés les moyens de se réaliser dans le travail. Restaurer des espaces de discussion et d’autonomie dans le travail.
  4. Impliquer les partenaires sociaux dans la construction des conditions de santé. Le dialogue social, dans l’entreprise et en dehors, est une priorité. La mesure induit les comportements.
  5. Mesurer les conditions de santé et sécurité au travail est une condition du développement du bien-être en entreprise.
  6. Préparer et former les managers au rôle de manager. Affirmer et concrétiser la responsabilité du manager vis-à-vis des équipes et des hommes.
  7. Ne pas réduire le collectif de travail à une addition d’individus. Valoriser la performance collective pour rendre les organisations de travail plus motivantes et plus efficientes.
  8. Anticiper et prendre en compte l’impact humain des changements. Tout projet de réorganisation ou de restructuration doit mesurer l’impact et la faisabilité humaine du changement.
  9. La santé au travail ne se limite pas aux frontières de l’entreprise. L’entreprise a un impact humain sur son environnement, en particulier sur ses fournisseurs.
  10. Ne pas laisser le salarié seul face à ses problèmes. Accompagner les salariés en difficulté »

Source Auteur(s) : LACHMANN Henri, LAROSE Christian, PENICAUD Muriel, MOLEUX Marguerite

Giulio Fioravanti dans le cadre de son activité orientée vers l’accès au bien-être, s’est enrichi d’une expérience forte concernant les problèmes récurrents de santé dus à une gestion aléatoire des différents environnements du milieu de travail, familial, social et souvent alimentaire. Ces problèmes engendrent une hausse du stress avec son cortège de réactions physiologiques  et psychologiques négatives sur la santé : Burn-out, dépression, fibromyalgie, polyarthrite, débalancement hormonal… maladie, invalidité, cancer, etc.

Cela affecte bien sûr l’individu mais aussi directement l’équilibre de l’entreprise(PME) ou/et du service pour les entreprises de taille plus importante.

Souvent la raison invoquée par ces personnes est pour les plus modérés due à une surcharge de travail et pour les plus extrêmes un manque total d’intérêt pour leur activité professionnelle les conduisant directement pour l’un comme pour l’autre à un épuisement physique et mental, à un recourt à une médication et ensuite à un arrêt de travail.

Absentéisme,  arrêt de travail, manque de motivation, roulement de personnel, changement à outrance de méthode de travail, bref l’entreprise aujourd’hui fait face à un problème important et crucial pour sa survie et dans un sens plus large, crucial pour notre bien-être économique et social. Elle ne doit plus simplement penser aux aspects financiers de son développement, mais aussi intégrer dans sa culture les outils nécessaires à la prévention et la constitution d’un bien-être-santé permanent au sein de son entreprise et des personnes qui la composent. Chacun pouvant ainsi devenir responsable de sa santé globale et conscient de l’implication de son état l’amenant à participer à co-créer la prospérité et le développement durable de son entreprise!


Le mal-être et le bien-être, deux états différents. Lequel état choisissez-vous?

mal-etreSi l’on associe aisément le bien-être à l’harmonie, le mal-être est aussi un état harmonieux. En effet le stress, la maladie, la perte d’emploi ou la peur de perdre son emploi, les problèmes familiaux s’harmonisent parfaitement bien pour créer cet état de mal-être.

À partir de cette découverte déconcertante comment s’en sortir, comment inverser ce processus, comment se donner les connaissances simples pour utiliser «nos outils» et basculer rapidement de cette état destructeur physiologique et psychologique à un état de bien-être permanent. C’est ce que vous propose Giulio Fioravanti par le biais de cette conférence.


Comment intégrer les principes d’équilibre, de bonne santé et de bien-être dans notre corps et notre environnement professionnel et personnel

harmonie-travailGiulio Fioravanti, ancien homme d’affaire aujourd’hui naturopathe, conférencier, formateur,  initiateur du MAGNÉTISME ÉPIGÉNÉTIQUE©, une approche qui met en valeur que tout part de soi : bonne santé, succès, prospérité, amour, épanouissement et joie.

Giulio Fioravanti nous offre non seulement une méthode de soin, mais aussi un mode de vie qui influence chaque aspect de votre existence y compris votre carrière, vos finances et vos relations. Art de vivre qui vous ramène à être un acteur actif de votre bonne santé et vous redonne le goût d’être responsable  de la co-création de votre vie globale travail/famille/société.

En venant écouter cette présentation, vous faites déjà un grand pas pour faire de votre destin ce que vous avez toujours souhaité qu’il soit!

Leadership personnel et cohésion de groupe

Atelier

leadershipDe plus en plus nous nous rendons compte que ce que nous appelons la vie de tous les jours, n’est en réalité qu’un état incontrôlé qui nous déconnecte de la Vie, appelant notre imaginaire à se projeter vers un futur meilleur hypothétique.

Cette pseudo réalité dans laquelle nous croyons exister n’est qu’un leurre. Notre nature ne s’y trompe pas. Elle nous envois des messages bien clairs que souvent nous percevons à peine (mal-être, dépression, maladie… souffrance…), que nous rejetons ou reportons à «plus tard».

La vie n’attend pas et les factures non plus. Alors s’oppose en nous recherche de spiritualité, notre ego et ses besoins, l’intuition et ce que l’on doit faire par manque de choix … notre quête de bonheur et notre série de « malheurs » qui nous affligent. La liste est longue : performance, planning serré, travail sous pression, projection dans le futur, espérance de bien-être, recherche de bonheur, problèmes familiaux, stress, recherche de la personne qui va nous rendre De heureux ou heureuse. On pourrait aisément remplir un cahier de mille pages tout entier.

Notre vie se passe sur un fond de malaises, que l’on essaie vainement d’oublier, au mieux à l’aide de lecture ou au pire par médication. Beaucoup de lectures couvrent le sujet. Ils nous donnent des pistes à suivre souvent très pertinentes et afin que nous puissions être plus proches de nous-mêmes, plus à l’écoute de nos émotions, de nos «messages intérieurs», de mieux prendre le contrôle de notre vie, de notre état physique, de notre état mental et de notre état spirituel.

Il arrive que ces règles ou conseils semblent ne pas être évidentes à appliquer dans notre vie de tous les jours. Elles sont parfois au dessus de nos moyens. Vivre enfin en harmonie en beauté et puissance chaque instant et y trouver la sérénité: pas évident!

Comment franchir le «passage» de cet état «superficiel et artificiel», cet état incontrôlé de chaos, source de bien des maux, à l’état d’Être en joie à chaque instant et d’une façon permanente?

Comment faire évoluer notre conscience jusqu’au sein de nos cellules et profiter de tout le potentiel de la présence de soi en soi ?

C’est pour répondre à ces interrogations et à ce besoin qu’a été créer cet atelier.

La finalité de cet atelier n’est pas seulement « théorique », mais aussi pratique.

 

 

Les illusions de la conscience

J’entends  de plus en plus de nos jours parler de la conscience que le niveau de la conscience s’élève,  que c’est par la conscience que nous pouvons nous changer et changer le monde.

Sommes-nous certains de cela? Est-ce sans risque? Y-t-il  des pièges? Est-ce bien ou mal? N’est pas l’œuvre du malin?  N’est pas une simple illusion? Comment savoir? Sommes-nous libre de choisir? Que veux dire « être libre »?...

Quelles en sont les incidences notre vibration et notre santé physique, psychique et spirituel?

Giulio Fioravanti, fondateur du Magnétisme Épigénétique, va nous emmener dans un voyage troublant au cœur de l’être au travers des traditions initiatiques anciennes et des nouvelles sciences, les neuroscience et la physique quantique... pour tacher d’appréhender notre Conscience...

REDIFFUSION GRATUITE DE LA  conférence sur « Le lâcher Prise »

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le lien personnel de l’enregistrement du WEBINAIRE  » LE LACHER PRISE » et vous allez recevoir un courriel de confirmation afin de valider que c’est bien vous qui en avez fait la demande.  À toute suite.

Ce que nous appelons la vie de tous les jours n’est en réalité qu’un état incontrôlé d’émotions et de stress qui nous déconnecte de notre être et qui se traduit par des effets néfastes tant au niveau de notre corps que de notre mental. Cette pseudo-réalité dans laquelle nous croyons exister n’est qu’un leurre. Notre nature ne s’y trompe pas. Elle nous envoie des messages clairs que souvent nous percevons à peine (mal-être, dépression, maladie, souffrance’).Comment franchir le ‘ passage ‘ de cet état ‘ superficiel, artificiel et souffrant ‘, cet état incontrôlé de chaos, source de

bien des maux, à l’état d’être en joie et en santé à chaque instant et d’une façon permanente ? L’auteur nous propose de faire ensemble un voyage au cour de la vie et de l’humain, de découvrir une vision différente et des outils que nous offre la nature pour nous réaliser. Connue sous l’appellation ‘ Le Magnétisme Épigénétique ou S.H.E.M. ‘, sa méthode s’inscrit toutefois sous le signe de la simplicité et se veut accessible à tous. Elle concerne les soins, mais elle est aussi un art de vivre et une façon de trouver le bien-être.


Merci vous toutes et tous de votre présence! Cela à été pour moi un moment très intense jusqu’au bout! Oui jusqu’au bout car malgré l’heure tardive pour certaines et certains et bien j’avais l’impression que personne ne voulait que cela s’arrête! Quelle Magie! Merci à vous Enzo et Raphael de rendre cela possible!
Je suis très touché aussi de tous les commentaires, les messages personnels, les paroles de gratitude et de gentillesse, je les accueille avec beaucoup d’humilité et gratitude. Merci de tout cœur…. et mon plaisir est de vous retrouver à nouveau… Partagez, partagez, partagez…. je vous souhaite une merveilleuse journée, après midi … nuit…. ou que vous soyez sur la planète!

 

 

La biologie des croyances

Son application en S.H.E.M (Self Healing Epigenetic Magnetism) ou Magnétisme Épigénétique ©

En 1977, alors qu’il était chercheur en génétique, Bruce Lipton, docteur en biologie cellulaire, a publié un document intitulé «La conscience des cellules», dans lequel il détaillait le comportement des cellules dans leur environnement. Ses recherches lui ont permis de comprendre les mécanismes gouvernant les cellules et d’identifier leurs réactions aux stimuli extérieurs, notamment aux ondes électromagnétiques des «magnétiseurs», aussi appelés guérisseurs à mains nues ou thérapeutes en médecine énergétique. Les techniques de soins du S.H.E.M (Self Healing Epigenetic Magnetism) ou Magnétisme Épigénétique ©sont issues de ces découvertes.

 

Si ce que vous venez de lire vous parle, partagez le sur votre page Facebook, merci.